Formation AVS, deuxième journée

Publié le par marie

Ma deuxième journée de formation a eu lieu ce vendredi. Voir le premier épisode de la formation

Elle avait pour thème principal "la place de l'AVS/ASEH"

le matin, la conseillère pédagogique nous a réexpliqué les différents contrats possibles, et les différentes responsabilités :
nous sommes sous la responsabilité hiérarchique de l'IA (AVSi) ou du chef d'établissement du collège/lycée qui nous a recruté (AVSco/ASEH), mais nous sommes sous la responsabilité fonctionnelle du directeur de l'établissement dans lequel nous sommes en poste, et sous la responsabilité pédagogique de l'enseignant de la classe.
Déjà là, y en a qui ramaient pour comprendre la différence...

Ensuite, une autre conseillère nous a fait un bilan des personnes avec qui on pouvait travailler, au sein de l'école (enseignants, atsem...), extérieures à l'école (ex. psychologue scolaire...) ou en dehors de l'EN même ( ex. parents, Sessad...) .

Enfin, pour finir la matinée, elles nous ont réexpliqué qu'on n'était ni des enseignants, ni des soignants, ni des parents (en s'appuyant sur une circulaire du ministère), et qu'il ne fallait pas perdre de vue que l'objectif final est que chaque élève soit capable de se passer d'un AVS, soit autonome finalement.
Ensuite on a eu le droit à un document qui arrivent un peu tard car nous sommes déjà tous en poste : une "fiche de poste" à remplir pour savoir quand on intervient, que faire en cas d'absence de l'enseignant ou de l'élève par exemple. (donc ça logiquement on aurait du la remplir à notre arrivée à l'école... euh... sans commentaire... mieux vaut tard que jamais hein... et vu qu'on peut etre amené  à changer de poste...)
On a eu aussi des documents pour nous aider à mettre des mots sur les compétences qu'on acquiert grace à ce "métier", ce qui peut servir notamment pour les personnes qui cherchent à faire une VAE.

Et l'après midi, nous avons été dispatchés en petits groupes et on a eu plusieurs interventions (les intervenants "tournant" pour voir chaque groupe)..

Dans mon groupe, nous avons eu pour commencer l'intervention d'un enseignant référent et de la conseillère pédagogique du matin pour travailler sur la place de l'AVS par rapport aux familles. l'enseignant référent nous a donné les grandes lignes d'une situation qu'il a pu observer (dans laquelle bien sur il y a eu des soucis entre parents, enseignants et AVS, et où l'AVs a meme fini par démissionner...) et nous avons convenu qu'il y avait deux choses importantes à retenir de cette situation :
-savoir garder ses distances (coordonnées, tutoiement, familiarité..)
-ne pas recevoir seul les familles (entrevue doit se faire avec enseignant et/ou directeur au minimum)
(dans la situation véridique, l'entretien AVS/parents avait tourné à l'entretien d'embauche...)

Ensuite nous avons eu l'intervention d'une autre enseignante référente et d'un psychologue scolaire, sur les troubles du comportement.
Là encore on nous a exposé une situation véridique et il a fallu chercher ce que nous devrions faire dans ce cas là.
Nous avons eu ici unegrande discussion sur l'autorité... certains AVS pensant que ce n'était pas à eux de faire preuve d'autorité, mais aux enseignants seulement... les intervenants ont essayé de recadrer les choses (AVS = adulte = responsable = figure d'autorité)... mais apparemment certains AVS se déchargent complètement par rapport à ça... bon y a ptet un soucis aussi sur la définition de l'autorité, certains pensant que c'était synonyme de "je crie sur les élèves", "je les punis à tout va", etc...

Enfin nous avons eu l'intervention de deux conseillers pédagogiques.
D'abord nous avons fait des jeux de rôle, avec un AVs, un PE, un élève, etc... (bon nous on l'a pas trop fait paske c'était une séance d'EPS en maternelle qu'on devait jouer... pas simple à faire dans 2 mètres carrés...). On devait en retirer là encore des choses par rapport à la place de l'AVS... (là encore reconversation sur l'autorité...)
Puis pour finir, les deux conseillers pédagogiques nous ont fait réfléchir sur les Equipes de Suivi de Scolarisation...

Prochaines journées de formation : demain et après demain (23 et 24 novembre) mais je n'y participe pas car je suis dispensée de la formation secourisme. J'irai donc à l'école à la place pendant que mes camarades apprendront à se servir d'un défibrillateur.
De plus, j'ai mes réunions ESS/PPS demain aprèm. Donc au boulot !

P.S. suite à certains commentaires d'AVS en poste actuellement mais qui n'ont pas entendu parler de formation de ce type dans leur académie/département, j'ai fait une petite recherche, et il semble que tous les AVS/ASEH aient le droit à cette formation.
c'est rappelé dans le bo du 22 octobre dernier
je cite : "il vous est rappelé que :
- la totalité des agents affectés à l'accompagnement des élèves handicapés, qu'ils soient recrutés sous contrats d'assistants d'éducation ou sous contrats aidés, doivent recevoir une formation de 60 heures par an, répondant au cahier des charges publié en annexe de la note de service DGESCO B2-2 n° 2007-0230 du 9 octobre 2007. Vous veillerez à ce que les plans de formations que vous êtes amenés à élaborer ou à mettre en oeuvre sous l'autorité du recteur mettent l'accent sur l'accès de ces agents à la formation ;
- conformément à la circulaire n° 2008-100 du 24 juillet 2008, il est essentiel que les personnels assurant cet accompagnement accèdent à une qualification (validation des acquis de l'expérience, attestation de compétences, accès à une formation qualifiante en fin de contrat). Vous contribuerez à rendre effectif cet accès."

Publié dans Mon travail comme AVS

Commenter cet article

Milie 23/11/2009 20:22


Toujours très bons tes comptes rendus :)
Moi j'ai appris sur le tas l'année dernière, et cette année toujours pas de formations proposée ... faudrait peut-être que je réclame...
C'est intéréssant ? Parce que ce dont tu parles là je connais puisque j'ai vécu (d'ailleurs je sors d'une ESS), et si ça m'apporte pas de nouvelles infos c'est peut-être pas la peine...
Par contre une attestation de compétences ou un truc du genre ça pourrait être intéressant... je ne sais pas si ça pourrait servir pour l'année prochaine en cas d'échec au concours ^^
Et toi tu as un plan B ??