Les excuses du ministre

Publié le par marie

La dépêche AFP :

Darcos présente ses excuses aux enseignants de la maternelle

PARIS (AFP) — Le ministre de l'Education Xavier Darcos a présenté mercredi, au Sénat, ses excuses aux enseignants d'école maternelle, après des propos qu'il avait tenus en juillet sur le niveau de recrutement des enseignants accueillant les enfants de moins de trois ans.

M. Darcos avait suscité la polémique en septembre après la diffusion sur internet, d'une vidéo montrant une audition du ministre en juillet devant la commission des finances du Sénat.

Il s'y demandait, en parlant des enfants de moins de trois ans, s'il était "vraiment logique (...) que nous fassions passer des concours bac + 5 à des personnes dont la fonction va être essentiellement de faire faire des siestes à des enfants ou de leur changer les couches?".

"Quand j'ai dit, en réponse à une question sur la scolarisation des enfants dès 18 mois, qu'il ne fallait pas confondre le métier d'enseignant à la maternelle avec celui de puéricultrice, certains y ont vu une remise en cause des maîtres de maternelle; mais telle n'était pas du tout mon intention, et si je les ai blessés, je m'en excuse auprès d'eux !", a déclaré le ministre mercredi.

Il était entendu dans le cadre de l'examen par les sénateurs du volet éducation du budget 2009.

"Reste que nous n'avons pas encore réglé, dans notre pays, la question de la scolarisation des très jeunes enfants de 2 à 3 ans", a ajouté le ministre.

En novembre, M. Darcos avait affirmé que l'école commençait "à 3 ans" et défendu l'idée qu'avant cet âge, les enfants soient accueillis dans des structures "différentes" comme les jardins d'éveil préconisés par un rapport sénatorial.


La vidéo du ministre devant la commission du Sénat :



Mon point de vue :

J'ai toujours appris (à la maison, et à l'école aussi) que lorsque l'on s'excusait, c'était totalement, et pas en rajoutant  "oui mais bon vous aviez mal compris aussi..."

Je suis allée à l'école avant mes trois ans, à partir de pâques (mon aniversaire est en juillet), et pas parce que mes parents cherchaient un mode de garde "gratuit", mais parce que j'étais prête, et que j'avais envie d'y aller. Je faisais la sieste, mais les adultes aussi en font, et certains devraient en faire plus souvent, c'est bon contre le stress. Et j'étais propre, comme tous les enfants acceptés à l'école (et en cas d'accident, je rappelle que ce ne sont pas les professeurs qui changent les enfants, mais les ATSEM, lorsqu'il y en a assez).
Dans cette histoire, on oublie souvent que les enfants sont tous différents, à l'image des adultes d'ailleurs, et que certains voudront et pourront aller à l'école et commencer des apprentissages structurés dès 2 ans... et d'autres se passeront très bien de l'école jusqu'à 4, 5, 6 ans.
Néammoins, je ne pense pas que la suppression des petites classes (TPS et PS voire MS -pourquoi s'arrêter aux moins de trois ans hein ?) soit une bonne chose. Et je détaillerai cette idée à une autre occasion.

Commenter cet article

minimoy du cned 09/12/2008 19:37

Bonjour marie,
ton article m'a donné envie de réagir à ce que tu dis sur l'âge de l'entrée à l'école.Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que certains auront besoin et auront envie d'être scolarisés plus tôt que d'autres.Exemple de mon cas personnel, j'ai 18 mois d'écart avec mon frere; il est entré à l'école pour ses 3 ans en janvier.Moi j'avais 18 mois et j'avais très envie de faire comme lui; j'étais déja propre et je commencais à parler. J'ai eu 2 ans en juin et j'ai fais la rentrée de septembre à donc 2ans et 2mois. et pourtant mes parents n'étaient pas très chaud (préféraient attendre l'année d'après) mais les instits leur ont conseillé de me mettre si j'en avais vraiment envie...
si cette année de TPS disparaît de l'école jepense que cela peut être désastreux, dans beaucoup de sens!! mais comme tu le dit c'est un sacré débat!!!
Nadège